TOXINE BOTULIQUE
  • C’est à Alan B. SCOTT, ophtalmologiste (San Francisco , 1977) que l’on doit la première injection de neurotoxine chez l’humain.

  • C’est devenu la procédure esthétique non chirurgicale la plus fréquente (environ 6,3 millions d’injections dans le monde en 2019 )

     

1) Qu’est-ce que la TOXINE BOTULIQUE ?

  • C’est une neurotoxine produite par une bactérie (clostridium Botulinum) qui est à l’origine du botulisme, intoxication alimentaire autrefois gravissime.

  • Elle est produite en laboratoire, à partir des cultures bactériennes. C’est le sérotype A qui est le plus utilisé après purification et dilution.

  • Elle bloque de façon transitoire, la contracture du muscle injecté, et par ce biais elle atténue les rides d’expression, et les empêche de progresser.

  • C’est avant tout un médicament, utilisé par de nombreuses spécialités (ophtalmologie, neurologie, ORL, urologie, …) C’ est devenu une molécule à usage esthétique depuis les années 90.

     

2) Comment se déroule une session d’injection de toxine botulique ?

  • La procédure se déroule généralement dans une salle d’injection dédiée. Vous êtes en position assise. La peau de votre visage est nettoyée à l’aide d’un antiseptique. Aucune crème anesthésiante n’est nécessaire dans la grande majorité des cas. Elle dure de 10 à 15 minutes.

  • Le volume injecté est d’environ 1ml, en deux seringues de 0,5ml de type Bd Micro-fine + V 100 Insulin. Le nombre de points injectés est en fonction du cas traité et du volume musculaire du sujet.

  • Les zones injectées le plus fréquemment sont :

    • zone inter-sourcilière (rides du lion)

    • queue du sourcil et pattes d’oies

    • front

    • ride du pli d’amertume (au coin de la bouche)

    • plus rarement le menton, ou l’orbiculaire des lèvres

 

3) Peut-il y avoir des effets secondaires indésirables ?

  • Un petit hématome sur un point d’injection est possible

  • Les autres exceptionnels et secondaires à la diffusion du produit vers un muscle qui n’était pas visé.

  • En paupière supérieure, c’est le muscle releveur de la paupière, avec une chute de la paupière (ou ptosis) qui peut durer 3 à 6 semaines.

  • En paupière inférieure c’est la diffusion vers le petit oblique qui peut entraîner une diplopie (double vision), très passagère.

    Ces deux effets secondaires sont rarissimes chez un injecteur expérimenté.

 

4) Que puis-je faire et ne pas faire après une injection de toxine botulique ?

Il est recommandé de ne pas frotter les zones injectées mais toutes les activités sportives sont permises sans délai.

 

5) Combien de temps faut-il à la toxine botulique pour que son effet soit notable et stable ?

Sur trois et cinq jours.

 

6) Combien de temps dure l’effet de la toxine botulique ?

Entre trois et six mois.

 

7) A quel résultat dois-je m’attendre ?

Les résultats sont en fonction de chaque cas particulier. La peau est plus souple et lisse. Les rides d’expression disparaissent ou sont très atténuées. Le regar est plus ouvert et lumineux ; le visage paraît reposé.

 

8) Je dois me rendre à un évènement social ou familial important, combien de temps avant dois-je réaliser cette injection ?

Deux semaines avant

 

9) Quel est le rythme recommandé des injections ?

Tous les 6 mois sur 3 ans, en moyenne, puis les injections peuvent être espacées, en fonction de chaque cas.

 

10) Quel est le côut d’une injection de toxine botulique ?

Elle dépend du nombre de zones injectées et du volume de toxine botulique utilisé. De 150 a 350euros.